Connaissez-vous l’énurésie nocturne ? Aussi bien l’énurésie nocturne infantile (qui est la plus connue) que l’énurésie nocturne chez l’adulte ? On vous en parle afin de vous donner des bons conseils mais aussi et surtout des bonnes explications sur l’énurésie surtout ses origines.

L’énurésie nocturne : qu’est-ce que c’est ?

Quand on vous parle d’énurésie on va venir désigner les problèmes d »incontinence. Aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. En effet, il existe des cas de difficultés à contrôler ses vessie et ses envies d’uriner aussi bien pour les enfants que pour les adolescents. Voire même une énurésie nocturne adulte.

On va différencier, scientifiquement aussi bien l’énurésie primaire mais aussi l’énurésie secondaire.

Dans le premier cas, il s’agit d’une énurésie, chez un enfant de plus de 6 ans. Dans le second cas, on va désigner l’énurésie qui vient toucher une personne du jour au lendemain (au minimum 6 mois après que la propreté soit acquise). C’est-à-dire que c’est une incontinence post-traumatique (ou alors suite à un stress très fort).

L’énurésie nocturne : quels sont les symptômes précis ?

Plutôt que de symptôme, on vous parle des signes extérieurs qui caractérisent une énurésie.

Pour une énurésie nocturne 6 ans, on estime que ce sont les débuts de l’incontinence nocturne. C’est-à-dire que la propreté est acquise en journée mais pas le nuit, tout simplement. Cela peut également arriver dans des cas d’énurésie nocturne 10 ans.

  • L’énurésie nocturne génétique
  • On sait que les enfants qui ont des parents qui ont eux-mêmes soufferts d’énurésie peuvent vivre une situation similaire dans leur jeunesse. C’est donc une piste qui vaut la peine d’être étudiée de façon sérieuse. Cela pourrait donc vouloir dire qu’il y a génétiquement une prédisposition.

  • L’énurésie nocturne traumatique
  • À la suite d’un stress émotionnel important, on peut voir des enfants ou des adolescents vivre des cas d’énurésie nocturne. On parle alors d’un stress émotionnel qui va venir gêner le processus de propreté.

  • L’énurésie nocturne : autres raisons
  • On pense notamment à d’autres raisons comme la constipation. Puisque la vessie ne peut jamais être totalement vidée en raison de sa compression par les intestins.

    L’énurésie adulte nocturne peut également s’expliquer avec un sommeil trop profond qui fait que l’on ne ressent pas l’envie d’uriner.

L’énurésie nocturne : comment la traiter de façon efficace ?

Si vous ne souhaitez pas utiliser des moyens médicamenteux, notamment sur des enfants, on vous parle notamment de la possibilité de tester l’homéopathie énurésie nocturne. C’est une chose à essayer quand on a pas d’autres solutions.

Le traitement énurésie nocturne peut aussi être évidemment médicamenteux mais on sait que les effets secondaires sont douloureux.

À vous de voir avec votre médecin quelle énurésie nocturne traitement il pourrait notamment choisir. Selon les situations et les profils, on changera les remèdes. Naturels ou non.