Ce ver solitaire a une apparence qui est assez effrayante et sachez qu’il peut tout de même mesurer près de 10 mètres de long. Il a donc la possibilité de se loger dans votre intestin grêle pendant plusieurs années, car son espérance de vie est tout de même de 40 ans selon les professionnels. Il ne doit pas être négligé, car le risque de contamination est réel.

Les symptômes liés à ce ver solitaire

L’introduction n’a pas été très rassurante, mais la suite ne le sera pas forcément. Pour qu’il puisse vous contaminer, vous devez l’ingérer. Vous n’aurez donc pas tendance à manger un ténia, mais il se retrouve dans certains de vos aliments surtout lorsqu’ils ne sont pas assez cuits. L’infection est généralement sournoise puisqu’il peut prendre ses aises pendant plusieurs décennies dans votre corps sans que vous puissiez vous en rendre compte. Certes, il y a toutefois des symptômes importants, mais ils peuvent s’apparenter à d’autres problèmes de santé.

  • Des maux de tête et notamment des céphalées.
  • Des éruptions cutanées plus ou moins importantes.
  • Les douleurs abdominales sont les premières à être citées.
  • Les troubles de l’appétit sont également au rendez-vous, mais ils s’accompagnent de nausées.

Généralement, les patients commencent à s’inquiéter lorsque la perte de poids est significative. D’autres critères peuvent vous mettre sur la piste du ténia. L’anus expulse les oeufs qui laissent des anneaux sur les sous-vêtements. Ils peuvent tout de même mesurer près de 2 centimètres avec une épaisseur de 8 millimètres pour les plus imposants. Vous pouvez aussi les retrouver dans les draps, les selles ainsi que sous la douche, voire le bain.

Comment peut-il vous infecter ?

Nous avons également une information importante à vous partager, mais elle n’est pas très réjouissante. En effet, le ver solitaire lorsqu’il est en mesure de se reproduire engendre ces fameux anneaux dont l’apparence ressemble à celle des spaghettis. Toutefois, ils sont vivants lorsqu’ils sont expulsés par l’anus, ils peuvent donc bouger dans vos sous-vêtements et surtout vos selles. Généralement, un rapide coup d’oeil permet de valider la thèse de la contamination qui s’effectue via l’ingestion des oeufs.

Le porc et le boeuf sont les deux viandes pointées du doigt, il est alors conseillé de ne pas prendre un repas cru, il est judicieux de cuire même à outrance ces aliments pour éviter tous les risques de contamination. Vous avez deux formes que vous êtes susceptibles de croiser :

  • Le ténia armé est surtout présent dans le porc.
  • Dans le boeuf, vous retrouvez essentiellement le ténia inerme.

Si vous avez tendance à apprécier la viande, il est judicieux de la cuire parfaitement.

Existe-t-il un traitement ?

Certes, le ver solitaire symptôme peut vivre plusieurs décennies dans votre organisme, mais avec un traitement adapté, vous pourrez vous en débarrasser assez facilement. L’objectif principal consiste à tuer le ténia symptômes que vous pourrez ensuite expulser avec les selles. La consultation médicale est alors indispensable pour déterminer la meilleure solution. Généralement, deux médicaments sont envisagés à savoir le praziquantel et la niclosamide. La posologie n’est pas universelle, seul le professionnel de la santé pourra se concentrer sur celle-ci. Les résultats sont assez rapides, mais vous devez consulter avant que le ver puisse prendre de l’ampleur, car il existe aussi des complications.

Vous savez désormais comment savoir si on a des vers et vous connaissez les symptômes ver solitaire, vous devez donc vous familiariser avec les situations les plus graves. En effet, la présence du ver dans votre intestin n’est pas saine. Vous pouvez donc être confronté à une occlusion intestinale et même une appendicite. Dans les formes les plus préoccupantes, les vaisseaux sanguins sont atteints au même titre que les tissus musculaires et cérébraux. Vous avez alors des troubles neurologiques et oculaires qui peuvent être assez inquiétants. Ne négligez donc aucun des symptômes cités, car ils sont parfois liés à ce ver.