Est-ce que votre enfant souffre régulièrement de douleurs abdominales fréquentes ? C’est une situation qui peut s’avérer être très angoissante pour les parents.

Il faut dire que l’adénolymphite mésentérique enfant peut être assez impressionnante.

Et ce, notamment de par les symptômes et la douleur qu’elle peut causer chez votre bout de chou.

L’adénolymphite mésentérique enfant est considérée comme une pathologie, une inflammation qui fait suite à un virus le plus souvent. C’est pourquoi face à un cas de adénolymphite mésentérique pédiatrie, il n’est pas toujours facile de trouver les causes premières. Et c’est sur celles-ci qu’il faut agir, vous l’aurez compris.

Vous pensiez peut-être au stress, à une gastroentérite, ou alors à une crise d’appendicite, mais cela pourrait être également l’adénolymphite mésentérique. Très connue des médecins, des pédiatres et des urgentistes, cette maladie touche les plus jeunes et doit être prise en compte, lors d’un diagnostic.

Malheureusement, certains patients doivent souvent subir une chirurgie exploratoire, avant que le diagnostic ne soit posé.

L’adénolymphite mésentérique pédiatrie est donc une inflammation consécutive à une réaction du corps de votre enfant face à une infection virale, mais également parfois liée à une bactérie.

Or, vous ne le savez peut-être mais autour de vos abdominaux se trouvent des ganglions, les ganglions lymphatiques qui sont donc remplis de lymphe, comme leur nom l’indique.

Dans notre article, on vous propose une définition de l’adénolymphite mésentérique.

Vous allez également découvrir les causes, ainsi que les différents symptômes, le traitement, et nous évoquerons également l’adénolymphite mésentérique chez l’adulte. Vous souhaitez en savoir un peu plus ? Dans ce cas, poursuivez votre lecture.

Sommaire :</strong

Adénolymphite mésentérique: définition et origine

L’adénolymphite mésentérique est en réalité une inflammation des ganglions, que l’on appelle également les tissus lymphatiques.

Nous allons nous intéresser à maintenant aux adénolymphite mésentérique causes. Ce ne sont pas n’importe quels ganglions, puisque ce sont uniquement ceux qui se trouvent autour de l’appareil digestif. En général, l’adénolymphite mésentérique provoque de la fièvre, ainsi que des problèmes de digestion et comme nous l’avons dit, des douleurs plus ou moins importantes.

Les ganglions sont infectés, et ainsi génèrent de la fièvre, une forte douleur, ainsi que d’autres symptômes que nous allons voir un peu plus en détail dans la suite de notre article.

Si vous voyez que votre enfant souffre de maux de ventre terribles qui peuvent en quelques points s’apparenter à la douleur liée à une crise d’appendicite, n’attendez pas une minute de plus et emmenez le voir un médecin immédiatement. Les cas d’adénolymphites mésentériques sont moins répandus que les crises d’appendicites.

C’est pourquoi il est nécessaire de poser un diagnostic au plus vite. D’autant que chez l’enfant comme dans un cas d’adénolymphite mésentérique chez l’adulte, le malade passe par des phases de fièvre assez hautes et impressionnantes.

Adénolymphite mésentérique: les symptômes

Les enfants qui sont atteints par cette maladie ressentent, avant même les douleurs abdominales, des symptômes de rhinopharyngite, une fièvre de plus de 39 degrés, ainsi que des douleurs abdominales.

On confond souvent l’adénolymphite mésentérique avec l’appendicite, puisque la douleur se situe à droite. D’autres symptômes peuvent également être observés. C’est le cas, notamment, de vomissements ainsi que des troubles digestifs (la constipation par exemple). Ceux-ci peuvent s’apparenter à une gastro entérite.

Le patient touché peut également présenter un état général plutôt faible, ainsi qu’une infection des voies respiratoires. Aussi, il est nécessaire d’établir un diagnostic rapide, pour trouver le traitement à cette maladie. De nombreux examens pourront mettre en lumière l’adénolymphite mésentérique, comme une imagerie abdominale, ou encore une échographie.

Adénolymphite mésentérique: le traitement

Malheureusement, il n’existe pas de traitement pour soigner en profondeur. L’adénolymphite mésentérique traitement consiste en réalité à soulager les symptômes, c’est ce que l’on appelle le traitement symptomatique.

Aussi, l’enfant pourra profiter de médicaments qui lui permettront de faire baisser sa fièvre, mais également de calmer les douleurs. Un traitement pour lutter contre l’infection sera également prescrit, composé d’antibiotique. Il est nécessaire que l’enfant profite d’une surveillance accrue, et parfois réalisée à l’hôpital.

pouvoir être soigné. Le plus souvent, parmi les symptômes de l’adénolymphite, on va observer une douleur du côté droit du ventre (ce qui crée la similitude et parfois la confusion avec une maladie comme l’inflammation de l’appendice), de la fièvre donc mais aussi des problèmes ORL pré-existants.

En réalité, pour identifier un cas d’ adénolymphite mésentérique, on se base le plus souvent sur l’existence de ces troubles ORL. Comme une rhinopharyngite notamment. On peut alors dire que c’est bel et bien un cas d’ adénolymphite mésentérique.

Qu’il s’agisse d’une adénolymphite mésentérique adulte ou d’une adénolymphite mésentérique chez l’enfant, l’adénolymphite traitement implique de prendre des médicaments afin de lutter contre la douleur notamment. Mais également un adénolymphite traitement permettant de faire baisser la fièvre.

Adénolymphite mésentérique chez l’adulte

Cette maladie est plutôt rare chez l’adulte, bien qu’elle puisse apparaître chez l’adolescent, ou même le jeune adulte.

Aussi, le diagnostic d’adénolympthite ne sera pas forcément posé, chez une personne de plus de 20 ans.

Sachez que du côté du profil des malades touchés par des cas de adénolymphites mésentériques, l’adénolymphite mésentérique adulte existe mais elle touche principalement des jeunes adultes. Et des enfants, évidemment, vous l’aurez compris.

L’adénolymphite mésentérique chez l’adulte va requérir un adénolymphite mésentérique traitement similaire à ceux qui peuvent être donné en pédiatrie, à la différence près que les dosages vont être plus élevés. Bien entendu.

Si parfois, vous entendez parler non pas d’adénolymphite mésentérique (traitement, symptômes, etc.), mais d’adénite mésentérique, sachez que c’est la même maladie.

Vous l’aurez compris, l’adénite mésentérique est une maladie qui se soigne bien mais qui doit être prise en charge rapidement. Elle entraîne des maux et des douleurs assez importants, aussi vous devez pas hésiter à consulter au plus vite afin d’avoir un avis ainsi qu’un diagnostic.

Des examens et des analyses seront réalisés afin de pouvoir identifier clairement si vous avez bien, ou non, une adénolymphite mésentérique.

L’adénite mésentérique : pourquoi est-ce une maladie peu connue ?

C’est vrai, si vous avez lu notre article, vous avez bien compris que l’adénite mésentérique sans fièvre ou non est une maladie peu connue, et surtout mal comprise.

En effet, l’adénome mésentérique et son diagnostic ne reposent que sur deux choses : dans un premier temps les symptômes d’une rhino-pharyngite, une fièvre (qui n’est pas présente dans tous les cas de adénolymphite mésentérique, mais qui est considéré tout de même comme un symptôme), et une douleur dans le ventre, le plus souvent à droite. Aussi, l’adénolymphite n’est pas si simple à diagnostiquer, tout simplement parce que les symptômes peuvent être ceux d’une appendicite par exemple, ou d’une tout autre maladie.

Aussi, dans le but de déceler une adénolymphite mésentérique (que ce soit une adénolymphite mésentérique enfant, ou une adénite mésentérique adulte, il est absolument nécessaire de réaliser une batterie d’examens. En effet, impossible de poser le diagnostic de l’ adénolymphite mésentérique pédiatrie immédiatement.

Quels sont les examens qui permettent de déceler une adénolymphite ?

Il existe plusieurs examens, qui pourront permettre de mettre en lumière une adénolymphite mésentérique chez l’adulte, ou une adénolymphite chez l’enfant.

On peut citer l’échographie abdominale, ainsi que le scanner. Ces examens pourront éliminer d’autres causes, et permettront de signaler la présence d’adénopathies de l’intestin, l’adénite mésentérique cause la plus connue. Aussi, une adénolymphite mésentérique échographie permettra d’éliminer les autres problèmes qui pourront résulter en des douleurs au niveau de l’abdomène.

Que faire, lorsque adénolymphite mésentérique est décelée ?

Dans un premier temps, si adénolymphite est décelé, votre médecin pourra vous prescrire un adénolymphite traitement. Le traitement adénolymphite mésentérique consiste en la prise d’antidouleurs, et de produits qui permettent de faire baisser la fièvre.

Cependant, dans le but de valider l’hypothèse des ganglions mésentériques chez l’adulte ou l’enfant, une surveillance hospitalière est préférable.

De cette manière, il sera plus facile de suivre les symptômes après les ganglions mésentériques traitement. Si votre médecin estime qu’une hospitalisation n’est pas nécessaire, il serait tout de même bon de faire un point, pour prendre compte des effets de l’adénite mésentérique traitement, mais aussi pour prendre connaissance de l’évolution des symptômes.

Qui peut souffrir adénolymphite mésentérique ?

Nous l’avons dit dans notre article, les enfants sont les plus touchés par l’adénolymphite mésentérique.

Cependant, les adultes peuvent aussi connaître cette maladie, et plus particulièrement les jeux adultes, entre 18 et 25 ans. Vers un âge plus avancé, le risque de adénolymphite mésentérique adulte diminue fortement.

Aussi, si vous avez plus de 30 ans et souffrez d’une douleur au niveau de l’abdomen, il faudra faire des examens plus poussés, et peut-être écarter l’adénolymphite mésentérique. En revanche, si votre enfant se plaint de douleur, il faudra considérer cette pathologie.

Différentes dénominations pour l’adénite mésentérique

Comme vous avez pu le constater tout au long de cet article, nous avons appelé par différents noms l’adénopathie mésentérique. En effet, on donne plusieurs dénominations à cette maladie. En voici quelques-unes :

  • La lymphadénite mésentérique
  • L’adénolymphite mésentérique
  • L’adénite mésentérique
  • L’adénopathie iléomésentérique primitive
  • L’iléite lymphoïde terminale


Quoi qu’il en soit les adénolymphites mésentériques et leurs dénominations sont toutes relatives à la même maladie.

Si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur les adénolymphites mésentériques, vous avez la possibilité de poser des questions à votre médecin.