Quand on est malade, que ce soit à cause d’une pathologie chronique ou pour une courte période, l’achat des médicaments peut parfois représenter un coût important. Il est donc essentiel pour les patients et les malades de s’assurer qu’ils ne payeront pas plus cher que nécessaire leurs médicaments. Pour cela, il faut connaître les modalités de remboursement par la Sécurité sociale et votre mutuelle.

La prise en charge par l’Assurance Maladie

Dès lors qu’un médicament ou un traitement vous a été prescrit par un médecin, l’Assurance Maladie prend une partie de son coût en charge. Même un médicament accessible sans ordonnance vous coûtera moins cher s’il a été prescrit par un médecin et que vous présentez votre carte vitale correctement mise à jour.

Cependant, cette prise en charge varie d’un médicament à l’autre, selon un critère appelé « service médical rendu » (SMR). Un SMR faible donnera accès à une prise en charge de 15 %, un SMR modéré à une prise en charge de 30 %, un SMR important à une prise en charge de 65 % et, enfin, un SMR jugé irremplaçable donnera accès à une prise en charge de 100 %.

Remboursement des médicaments

L’importance d’une bonne mutuelle

Pour améliorer le taux de la prise en charge, il est utile de disposer d’une mutuelle. Cependant, il est très important de ne pas la choisir au hasard et de prendre le temps de comparer les contrats, avec un service de comparaison comme Assur mutuelle par exemple. Le plus important, c’est d’être certain que vous ne payez pas votre mutuelle trop cher, mais surtout qu’elle soit adaptée à tous vos besoins.

Effectivement, en fonction des périodes de la vie, de nos problèmes de santé personnels et de certaines particularités physiologiques, nous n’avons pas tous les mêmes besoins en matière de traitements médicaux. On prend souvent en exemple le cas des soins dentaires et des soins ophtalmologiques parce qu’ils peuvent varier considérablement d’un individu à l’autre.

Beaucoup des soins et des traitements qui visent à améliorer le confort de vie (comme les lunettes ou l’orthodontie) ne sont pas complètement couverts par l’Assurance Maladie. Pourtant, ils peuvent rapidement coûter très cher au patient. Une bonne mutuelle entre alors en jeu et, si vous l’avez correctement choisie, elle couvrira une partie, ou l’intégralité, du reste des dépenses.

Optez pour les génériques

Les médicaments génériques, ce sont des copies de médicaments officielles. Elles sont tout aussi efficaces, mais ne contiennent pas exactement la même molécule que le médicament original. La molécule est protégée par un brevet qui empêche de la reproduire, mais autorise la production de médicament générique cinq ans après le dépôt du brevet.

Les médicaments génériques coûtent donc généralement moins cher parce qu’ils n’ont pas besoin de rentabiliser le coût de développement de la molécule d’origine. De plus, la concurrence est plus forte et les laboratoires pharmaceutiques réduisent leurs marges pour rester compétitifs.

L’Assurance Maladie encourage donc largement l’achat des génériques. En achetant des génériques, vous achetez donc un médicament moins cher, mais vous obtenez également souvent un meilleur remboursement de la part de l’Assurance Maladie. Vous faites donc des économies importantes.