Certains internautes pensent que la fatigue est le symptôme permettant d’identifier un manque de fer. La réalité n’est pas forcément celle-ci, car d’autres manifestations sont à prendre en compte. Il s’agit toutefois de la carence la plus diagnostiquée par les médecins et quelques conséquences sont à prévoir.

L’anémie est la principale conséquence

De nombreuses personnes pensent que ce manque de fer symptômes n’est pas si important, mais votre organisme est en réalité en souffrance. Il n’a pas toutes les compétences pour affronter ce quotidien qui devient de plus en plus complexe.

  • L’anémie se traduit par une réduction de l’hémoglobine circulante.
  • Un milliard de patients dans le monde entier sont concernés par cette carence.
  • Vous avez donc une vraie pâleur, mais également une forte fatigue.
  • Votre force physique n’est pas celle d’antan.
  • Vous êtes essoufflé dès le premier mouvement.
  • Cette carence entraîne une sensibilité au froid, une chute des cheveux et des palpitations.
  • Des étourdissements sont à prévoir.

Cette carence en fer symptômes est néfaste pour votre organisme, car les fonctions cognitives sont souvent problématiques. Vous n’êtes pas à l’abri d’un retard de croissance ou du développement, la concentration est également altérée et il y a souvent des difficultés pour l’apprentissage. Les médecins avant de proposer un traitement adapté ont tendance à rechercher les causes, car elles sont souvent multiples. Vous avez un régime alimentaire qui n’est pas adéquat, des pertes de sang importantes, un exercice physique trop intense…

Chez les femmes, pendant la période des règles, il n’est pas rare d’être anémié, mais la situation redevient rapidement « normale » lorsque les menstruations se terminent. Il ne faut pas non plus oublier la trichocéphalose, les ankylostomoses et même des maladies parasitaires.

L’alimentation à privilégier contre une carence

Cette carence en fer symptômes yeux nécessite une modification de votre alimentation pour que celle-ci puisse vous apporter tout ce dont vous avez besoin. Privilégiez certains produits comme le poisson, les fruits de mer, les légumes notamment ceux qui ont de la vitamine C et de la viande rouge. Mettez de côté pendant quelques jours le thé et le café surtout lorsque la consommation est proche des repas. Dans certains cas de figure, l’alimentation n’est pas suffisante pour combattre le symptôme carence en fer. Il faut alors un traitement dont la posologie dépend essentiellement de la situation.

L’absorption des traitements est nettement meilleure lorsque les comprimés sont pris avant un repas. Vous devez toutefois consulter un médecin au plus vite pour qu’il puisse vous renseigner sur les molécules à envisager. Il faut également être vigilant, car un tel traitement entraîne parfois des effets indésirables comme des douleurs abdominales et même des nausées. Si vous constatez une manifestation similaire, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de la santé.

Le fer est-il vraiment important ?

Ce manque de fer symptômes vertiges peut déstabiliser votre organisme au même titre qu’une carence en magnésium. Vous devez donc être vigilant, car le fer a un rôle très important dans plusieurs fonctions.

  • Il transporte l’oxygène dans le sang et permet d’alimenter les muscles.
  • Le transport est altéré à cause d’une carence et plusieurs organes sont touchés dont les poumons.
  • Le stockage de l’oxygène dans les muscles est également favorisé par le fer qui est à l’origine d’une protéine, la myoglobine.
  • Le fer est aussi essentiel pour transformer les aliments, ils apportent ainsi l’énergie nécessaire à votre corps.

Vous comprenez désormais les raisons pour lesquelles votre organisme est faible à cause de cette carence. La fatigue est donc un symptôme manque de fer, mais il n’est pas le seul puisque les muscles sont également affectés. Il est alors difficile, voire impossible pour certaines personnes de fournir un effort même s’il est moindre.