Nous avons tendance à parler du burnout, mais si ce terme était méconnu il y a quelques années alors qu’il a été évoqué pour la première fois à la fin des années 60. À cette époque, la fréquence n’était pas aussi importante. Avec la pression, le stress et l’anxiété, un problème de santé est apparu. Il touche à la fois les hommes et les femmes. Il est nécessaire de l’identifier pour le soigner rapidement, car la qualité de vie est rapidement entachée. En effet, il n’a pas seulement un impact dans votre quotidien professionnel, il est aussi nuisible pour le privé.

Qu’est-ce que le burn out ?

Certaines personnes pensent qu’il s’agit d’un ras-le-bol, mais la réalité est différente, car les symptômes sont beaucoup plus profonds. L’Organisation mondiale de la Santé a été contrainte de s’intéresser à ce sujet puisque les consultations pour ce motif ne cessent d’augmenter. Elle précise qu’il s’agit d’une fatigue très importante et même d’une perte de contrôle. Le patient n’arrive plus à réaliser les tâches demandées.

  • Si les personnes qui aidaient autrui étaient les principaux patients, ce n’est désormais plus le cas. Cet épuisement professionnel touche tous les métiers que vous soyez un coiffeur, un boulanger, un comptable…
  • Nous pouvons parler de burn-out lorsque le travail est à l’origine des symptômes. Ce n’est donc pas une dépression, car la cause de cette dernière n’est pas forcément liée à la profession.
  • Un stress chronique s’installe et ce serait la cause des transformations identifiées pour le monde du travail. La précarité des emplois, le développement des technologies, la recherche constante de la compétitivité ne seraient pas étrangers.

Quelles sont les causes de ce burn-out ?

Vous avez désormais assimilé le burn out définition, il est donc possible d’identifier les causes. Cet épuisement est très important, car il est responsable d’un cas sur deux d’absentéisme. Même si les médecins n’arrivent pas à cerner à 100 % les problématiques, il est possible de reconnaître les situations suspectées d’être à l’origine de cet épuisement.

  • La charge de travail est généralement très élevée au même titre que la pression.
  • Les personnes atteintes se dévalorisent constamment et elles n’arrivent plus à réussir les tâches.
  • Le soutien social n’est pas celui escompté entre les collègues ou la direction.
  • Entre les efforts fournis pour tenter de boucler tous les dossiers et la reconnaissance, il y a souvent une marge très importante.
  • Les personnes sont juste des salariés, il n’y a donc aucune autonomie ni des décisions prises par rapport à la tâche. Elles doivent uniquement exécuter sans avoir un mot à dire.

Évoluer dans de telles conditions peut s’avérer très complexe, un burn-out s’installe donc doucement et il peut rapidement transformer votre quotidien.

Déléguer les tâches et se soigner

Si vous cherchez burn out que faire, vous êtes sans doute dans cette situation. Vous devez donc changer toutes vos habitudes notamment en supprimant la cause du stress, il est préférable de dresser une liste avec les tâches prioritaires afin d’optimiser votre organisation. Il ne faut pas accepter tous les dossiers lorsque vous n’avez pas encore terminé les précédentes tâches. Les patients apprennent également à déléguer et à prendre du temps pour se reposer. Certaines personnes ont tendance à préciser qu’elles sont des « esclaves » de leur travail, il est donc judicieux de supprimer au plus vite ce sentiment.

Dans les cas les plus graves, lorsque les transformations ne sont pas suffisantes, il est conseillé de quitter son emploi et de chercher un environnement beaucoup plus épanouissant. Il n’y a pas réellement un traitement, mais un arrêt de travail burn out est souvent préconisé pendant plusieurs jours, semaines. Il est recommandé de prendre conscience de la situation et d’évoquer tous les points qui sont à l’origine de ce mal-être professionnel.

Une thérapie cognitivo-comportementale peut être proposée, mais n’hésitez pas à consulter un psychologue spécialisé dans le travail.