Si vous avez des arbustes qui perdent leur superbe au fil des jours, il est sans doute attaqué par une chenille. Cette dernière se nourrit des feuilles, ce qui explique ce physique qui n’est pas forcément très attrayant. Un traitement est efficace lorsqu’il a la particularité d’être naturel, il n’entache donc pas la nature et votre buis retrouvera rapidement sa jeunesse.

Comment reconnaître la présence de cette chenille ?

Comme c’est le cas pour les sapins, les symptômes sont assez faciles à identifier, car les arbustes n’ont pas le même esthétisme. Lorsque la chenille se développe, vous constatez que les feuilles ont tendance à périr.

  • La chenille est verte et elle mesure près de 40 mm lorsqu’elle atteint l’âge adulte.
  • Si les chenilles processionnaires sont difficiles à manipuler, ce n’est pas le cas de celle-ci.
  • Vous pouvez donc enlever avec des gants les chenilles pour nettoyer votre buis naturellement.
  • Repérez également au cours de la nuit, les papillons qui ont tendance à se poser sur votre arbuste.
  • Les ailes sont faciles à reconnaître puisqu’elles sont blanches avec quelques reflets dorés.
  • Soulevez également les feuilles puisque les oeufs sont déposés sur la partie inférieure.
  • Avec une petite brosse, vous pouvez les enlever en faisant preuve de douceur pour ne pas les endommager.

Avant d’envisager un traitement pyrale du buis, vous devez vous familiariser avec cet insecte. En effet, la chenille est souvent présente sur les feuilles pendant l’hiver, mais uniquement dans un cocon. Vous pourrez donc la repérer aisément au cours du printemps, dès le mois de Mars. C’est à ce moment que les feuilles sont attaquées.

Une lutte efficace sans utiliser des produits chimiques

Certains jardiniers ont un réflexe lorsqu’ils constatent que la plante est infestée, ils ont tendance à prendre des solutions chimiques. Ces dernières sont nuisibles pour les arbustes, mais également pour la santé que ce soit la vôtre ou celle de vos animaux. Vous pouvez donc enlever à la main les feuilles touchées en utilisant un sécateur. Il suffit de couper à la base, cela permet de limiter la prolifération, mais vous devez également supprimer les papillons, les chenilles et les oeufs, voire les cocons. Un nettoyage intensif est donc préférable pour que ces insectes ne puissent pas se développer avec aisance.

N’hésitez pas à utiliser un jet d’eau pour nettoyer tous les résidus sur le feuillage, cela est un peu plus simple pour les buis de petite taille. La puissance peut donc être élevée pour les versions plus grandes. Vous pouvez aussi piocher des ingrédients dans votre placard, car vous possédez sans doute du vinaigre blanc ou encore du savon noir. Il faudrait diluer ces produits dans un peu d’eau afin de vaporiser l’ensemble des feuilles. Cette pyrale du buis savon noir ou cette pyrale du buis vinaigre blanc n’est pas toujours efficace, cela dépend essentiellement de l’ampleur des dégâts.

L’astuce d’une bassine pour supprimer les chenilles

La pyrale du buis traitement de grand-mère est parfois le plus intéressant, car vous utilisez la force de la nature pour supprimer tous les insectes. Les arbustes répondent donc positivement à toutes les tentatives. Il existe une technique assez simple à mettre en place, elle consiste à utiliser une bassine et vous pouvez même utiliser plusieurs modèles, cela dépend de la grandeur de vos buis.

  • Vous devez remplir ces bassines avec de l’eau et quelques gouttes de liquide vaisselle.
  • Pensez à éclairer votre bassine pour que les papillons puissent être attirés.
  • Ils auront tendance à se nourrir de cette eau et ils seront nombreux à se noyer.
  • Comme les papillons ne sont plus présents, les oeufs disparaissent et vous n’aurez pas de chenille au printemps.

Le lendemain matin, vous devez vider la bassine et recommencer tant que vous trouvez des papillons. Si pendant 48 heures, vous ne détectez plus ces insectes, vous avez réussi à les supprimer, mais soyez vigilant.