Certains pensent qu’il s’agit d’un insecte, mais un aoûtat est en réalité de la branche des arachnides. Vous l’avez peut-être croisé ou senti puisqu’il pique les humains. Plusieurs symptômes désagréables sont connus comme des boutons rouges qui se développent au même titre que des démangeaisons.

Les piqûres entraînent de fortes démangeaisons

Il est important de noter que les adultes ne veulent pas vous piquer, ce sont en réalité les larves qui envahissent le corps humain. Si vous souhaitez inspecter votre maison, partez à la recherche d’un intrus blanc jaunâtre avec une loupe et les adultes ne mesurent pas plus de 2 mm. Ils sont toutefois redoutables notamment au cours du printemps, car les femelles peuvent pondre près de 400 oeufs. Ce sont donc autant de possibilités de subir une piqûre.

  • Les aoûtats aiment les humains, mais également les animaux comme les rongeurs, les lapins…
  • Les zones propices aux piqûres se situent à proximité des lieux humides et surtout ombragés, soyez donc vigilant dans votre jardin si vous avez par exemple un point d’eau.
  • Des boutons rouges apparaissent et ils ne dépassent pas 3 mm.
  • Ce sont les démangeaisons qui sont particulièrement douloureuses, mais elles transforment votre quotidien en cauchemar 20 heures après la piqûre.
  • Ces désagréments peuvent persister près de 7 jours, d’où l’intérêt de vous protéger le plus possible.

Comment éviter une piqûre et se soigner ?

Vous devez être très vigilant notamment lors de vos promenades à proximité des points d’eau. Portez un pantalon et apportez une couverture si vous souhaitez réaliser un pique-nique. Si toutefois, vous êtes piqué par un aoûtat, il est judicieux d’utiliser de l’alcool camphré couplé à une huile végétale. Cette dernière est préconisée, car elle apaise les démangeaisons et n’hésitez pas à prendre un bain chaud. Vous pourrez détruire de cette façon toutes les larves qui sont encore présentes sur votre corps.

Pendant plusieurs jours, vous devez appliquer une crème apaisante jusqu’à ce que les rougeurs disparaissent complètement. Soyez vigilant, car vous ne devez pas irriter les zones. Vous devez également envisager des traitements pour éviter la prolifération de cet aoûtat piqûre.

  • Les produits acaricides sont les bienvenus pour traiter votre jardin notamment pendant le printemps.
  • Privilégiez un traitement uniquement lorsque vous avez tondu et au niveau des zones ombragées.
  • Choisissez des produits qui respectent à la fois la nature et les animaux si vous avez un chien ou un chat.

Reconnaître une morsure d’un aoûtat

Vous savez désormais lutter contre une piqûre aoûtat, mais vous devez impérativement reconnaître cette fameuse morsure. Ces petits boutons rouges sont boursouflés, mais ces êtres vivants apprécient certaines zones de votre corps. Regardez avec attention les aisselles, l’aine, le derrière des genoux et vos sous-vêtements et même la bretelle du soutien-gorge. Les larves peuvent se loger assez facilement même au niveau des zones couvertes. Si vous désirez vous promener ou profiter pleinement de votre extérieur sans risquer une piqûre d’aoûtat, il est préférable d’opter pour un répulsif à base de DEET, mais optez également pour des astuces naturelles.

Les piqûres aoûtats ne seront pas au rendez-vous si vous utilisez des huiles essentielles de menthe, de lavande ou d’eucalyptus. Elles ont le pouvoir de les repousser, d’où l’importance de vaporiser tous les vêtements avant de partir en randonnée ou de vous exposer au soleil dans votre jardin. Les spécialistes estiment que le talc représente une très bonne protection. Si malgré cette protection, vous êtes piqué, n’hésitez pas à désinfecter la plaie et même à utiliser de l’homéopathie comme du Ledum Palustre 5 CH. Ce dernier n’est pas seulement valable pour les aoûtats, car il est possible de l’utiliser pour toutes les piqûres d’insectes.

Il suffit de prendre trois granules pendant 5 jours et toutes les deux heures pour constater une nette amélioration. Si ce n’est pas le cas, une consultation chez le médecin peut être judicieuse au même titre que le dermatologue, il pourra préconiser certaines astuces.