Vous avez une silhouette qui comble vos attentes que ce soit au niveau de vos jambes ou de votre ventre et même votre poitrine est satisfaisante. Pourtant, un rapide coup d’oeil dans le miroir provoque un sentiment de dégoût. En effet, votre regard est immédiatement attiré par cette culotte de cheval qui déstabilise votre corps.

Comment reconnaître la culotte de cheval ?

Il est inutile d’être un professionnel de la santé et même un dermatologue pour réussir à déterminer la présence de cette culotte de cheval. Elle est visible au niveau des cuisses et des hanches et elle est assez volumineuse puisqu’il s’agit d’un amas graisseux sous-cutané. Parfois, l’intervention chirurgicale représente la seule solution pour la supprimer définitivement, car c’est la zone la plus difficile à effacer.

  • Le corps a tendance à stocker des graisses, mais en fonction de votre vie, il peut être très gourmand.
  • Les graisses se logent donc à cet endroit que certaines femmes considèrent comme des poches.
  • Cette cellulite adipeuse est la plus complexe à gommer et un régime alimentaire n’est pas suffisant.
  • Elle est certes visible dans le miroir, mais il suffit de pincer la peau pour constater qu’un aspect peu désirable se dévoile. En effet, vous avez des bosses qui apparaissent.
  • Cette peau d’orange peut disparaître de votre corps, mais vous devez redoubler d’efforts.

Il est généralement plus facile de perdre du poids au niveau du ventre ou encore des bras. Le programme est toutefois différent pour cette culotte de cheval photo.

Pourquoi envahit-elle le corps des femmes ?

La gent féminine doit déjà jongler avec les poils et le maquillage pour gommer les imperfections au niveau du corps et du visage. Il n’était donc pas nécessaire qu’elles soient contraintes d’effacer également cette culotte de cheval particulièrement désagréable. Elle fait souvent l’objet d’un fort complexe, mais il est important de comprendre les causes. C’est une réserve pour le corps qui aime les stocks de graisses. Il a tendance à agir comme les humains qui pensent qu’ils ne pourront pas faire quelques courses à cause de la neige qui débarque dans la ville. Votre organisme souhaite donc faire face à toutes les situations et il place dans cette zone toutes les graisses.

Généralement, cela est provoqué par une augmentation des calories alors que la dépense n’est pas aussi importante. Le sport est aussi absent, ce qui rend l’élimination beaucoup plus difficile. Sachez qu’il est difficile de la perdre, mais ce n’est pas impossible avec une bonne dose de motivation.

Perdre efficacement cette culotte de cheval

Vous devez déjà évaluer vos habitudes en supprimant toutes les pâtisseries, les aliments gras et les sucres notamment ajoutés ainsi que les plats préparés par les industriels. Pour perdre culotte de cheval, vous devez adopter une alimentation équilibrée et saine tout en respectant le nombre de calories que vous devez ingurgiter tous les jours. Si vous avez entre 18 et 40 ans et si vous ne pratiquez pas une activité physique, vous ne devez pas dépasser 1900 calories par jour contre 2150 calories si vous êtes très active. Les grandes sportives peuvent grimper jusqu’à 2500 calories sauf pendant un programme dédié à perdre du poids, vous devez donc piocher dans vos réserves.

Les premières semaines sont complexes et il est préférable de marquer sur un carnet tous les aliments en les pesant, cela vous permet d’avoir un nombre de calories par jour. La pratique d’un sport est nécessaire, mais c’est surtout la musculation qui donne les meilleurs résultats pour la culotte de cheval c’est quoi. Il est inutile de parcourir des kilomètres en courant ou de prendre une licence pour un sport collectif.

  • Vous devez réaliser des squats à vide puis avec des poids légers et un peu plus lourds en fonction de votre progression. Ce mouvement mobilise réellement cette zone.
  • Le biking est aussi efficace, car la dépense calorique pour 45 minutes est de 600 calories.