Si vous avez tendance à marcher pieds nus dans certains lieux publics, il n’est pas surprenant qu’une verrue plantaire se développe. C’est une affection qui est sans danger pour votre santé, mais elle est souvent disgracieuse surtout lorsque plusieurs apparitions sont identifiées. Vous n’êtes pas contraint d’adopter des soins pour la supprimer, car elle aura tendance à disparaître sans prévenir dans les 2 ans. Il existe des astuces de grand-mère et d’autres traitements demandent votre attention.

Les causes de ces verrues plantaires

Une verrue qu’elle se développe sur la main ou le pied reste une excroissance bénigne qui n’a pas un impact significatif sur votre santé. Elle peut toutefois vous gêner notamment avec le port de vos chaussures, mais il y a aussi un problème d’esthétisme. Il n’est jamais très réjouissant d’avoir une telle « boule » granuleuse qui se développe sur votre doigt par exemple.

  • C’est le papillomavirus humain qui est à l’origine du développement de ces excroissances.
  • Ces verrues concernent tous les profils que ce soit les enfants ou les adultes.
  • Un Français sur 4 aura tendance à développer au cours de sa vie au moins une verrue.
  • Elles sont généralement identifiées au niveau des pieds à cause du contact avec le sol.
  • Les enfants sont principalement concernés à cause de leur école, des loisirs…
  • Il s’agit d’une contamination virale, votre corps développe donc une verrue à la main.
  • Dans un univers humide, la chaleur a tendance à adoucir la peau, ce qui facilite le développement de ces excroissances.
  • En ce qui concerne la contagion, elle est limitée, car il faut un contact prolongé.

Quelques conseils pour éviter la prolifération

Dès qu’une verrue pied se développe, vous avez tendance à utiliser divers accessoires pour tenter de l’enlever rapidement. Toutefois, c’est la meilleure solution pour favoriser l’apparition que ce soit pour les pieds ou encore les mains. Il est donc déconseillé de gratter ces verrues plantaires, car un saignement est souvent à l’origine de la prolifération et elles peuvent même grossir davantage. Il est aussi recommandé de ne pas les arracher ou de les brûler, voire de les couper avec une pince. Vous pourriez également vous blesser.

Si vous avez l’intention d’utiliser un produit pour que cette verrue puisse disparaître, il est judicieux de vous laver les mains ou de porter des gants désinfectés par exemple. Si vous avez tendance à vous rendre très régulièrement dans une salle de sport, à la piscine et dans un établissement spécifique qui nécessite une douche ou des pieds nus, privilégiez des chaussures adaptées. Votre peau ne sera donc pas en contact avec le sol et vous n’aurez pas un traitement verrue à envisager.

Un traitement contre les verrues

Généralement, si vous n’optez pour aucun traitement, ces verrues ont tendance à disparaître après deux ans. Certes, c’est un peu long, mais cela vous évite d’avoir recours à des substances comme la cryothérapie. Cette dernière peut représenter un danger, car si vous ne maîtrisez pas pleinement le froid, vous n’êtes pas à l’abri d’une nécrose. De nombreux professionnels de la santé tirent la sonnette d’alarme à cause d’une mauvaise utilisation, des consultations aux urgences sont souvent liées à ce problème. Lorsque la température est trop basse, les tissus peuvent mourir et dans la plupart des cas, une amputation peut être envisagée.

L’application locale d’azote demande donc la plus grande précaution pour ne pas être victime d’une telle blessure et si vous avez un doute, il est conseillé de demander l’avis à un médecin ou à un pharmacien. En parallèle, la destruction de ces verrues est possible avec un laser à gaz carbonique. Vous pouvez aussi adopter des remèdes de grand-mère comme le sparadrap. Vous recouvrez votre verrue avec ce dernier et vous le renouvelez une fois par semaine. Vous constaterez que la verrue aura tendance à diminuer et elle finira par disparaître complètement.