Si vous avez des éruptions cutanées, il est possible d’utiliser ce médicament baptisé diprosone. Il est donc recommandé pour les symptômes inflammatoires ainsi que les démangeaisons. Si vous avez une allergie à une plante ou un produit alimentaire, vous pouvez opter pour cette solution en respectant bien sûr la posologie qui est assez simple à retenir notamment pour la crème ou la lotion.

Pourquoi utiliser le diprosone ?

Plusieurs cas de figure sont prévus, mais une consultation chez le médecin sera nécessaire. Il pourra vous renseigner sur la posologie et notamment savoir si la composition est adaptée à votre problème de santé. Répertorié dans la catégorie des corticostéroïdes topiques, ce médicament est décliné sous plusieurs formes, mais à chaque fois le traitement reste le même.

  • Des irritations de la peau.
  • Des inflammations.
  • Une enflure.
  • De l’eczéma.
  • La dermatite.
  • Le prurit sénile.
  • Les éruptions cutanées qui nécessitent des corticostéroïdes.

Trois produits sont donc disponibles puisque vous avez le diprosone pommade, la lotion et la crème. Une posologie précise est donc à respecter et cela dépend bien sûr du diagnostic. Pour la crème ou la pommade, l’utilisation est simple. Il suffit de l’appliquer sur la zone touchée trois fois par jour pendant trois jours au minimum. Ce médicament ne doit pas être employé plus d’un mois. Si vous ne constatez aucune amélioration, il est préférable de se tourner vers un dermatologue qui pourra vous proposer d’autres médicaments.

Il y a également une lotion, quelques gouttes sont suffisantes et l’application est un peu plus aisée. En effet, elle pénètre plus facilement dans la peau et vous devez par contre l’utiliser une fois par jour au maximum et pendant trois semaines.

Existe-t-il des effets indésirables ?

Que ce soit pour le diprosone crème ou le diprosone lotion, si vous avez une allergie au dipropionate de bétaméthasone, il est impossible d’avoir recours à ce médicament. Il faut également éviter l’application au niveau des zones infectées, des lésions… Comme c’est le cas pour de nombreux médicaments, vous avez des effets secondaires et il est difficile de ne pas en avoir. Toutefois, ils ne se développent pas constamment et aucune manifestation n’est identifiée chez les patients qui utilisent le diprosone crème. Vous pouvez constater des éruptions cutanées, des picotements, des rougeurs ou encore des brûlures, voire une sécheresse au niveau de la zone touchée.

Dans les cas les plus graves, il y a une infection, des brûlures beaucoup plus intenses et même une sensibilité accrue de la peau. Certains patients ont été confrontés à des vaisseaux sanguins visibles à travers la peau. Vous pouvez enfin être la cible à cause de cette crème diprosone de ballonnements, d’acné, d’une chute de vos cheveux, d’une baisse de votre libido et même de dépression.

Attention aux interactions

Le diprosone sans ordonnance est vendu moins de 3 euros le tube de 30 grammes et il est conseillé de se tourner vers un médecin notamment pour connaître les interactions possibles. En effet, il ne faut jamais prendre des médicaments sans connaître cette information, car le bétaméthasone crème ne doit pas être associé avec l’aldesleukine, d’autres corticostéroïdes ou des molécules dont l’effet est irritant. Les interactions peuvent être néfastes pour votre santé, car les effets secondaires peuvent être plus ou moins graves. Dans certains cas de figure, les conséquences ne sont pas désastreuses, mais il est tout de même préférable de l’évoquer auprès de votre dermatologue ou de votre médecin.

Ce professionnel est le seul à savoir si l’interaction médicamenteuse est problématique. Il faut également savoir que l’efficacité du diprosone peut être modifiée si vous prenez certaines boissons comme le café et l’alcool, le tabac a aussi des effets parfois désagréables au même titre que les drogues. N’oubliez pas de mentionner vos consommations lors de votre consultation, le médecin pourrait décider de vous prescrire un autre médicament en fonction de vos habitudes.