Certains boutons se développent sur le visage ou le torse, voire le dos, mais dans certains cas, ils se logent au coeur de votre intimité. Les hommes sont donc concernés par cette couronne perlée puisqu’elle apparaît au niveau du gland. Les gynécologues ont tendance à préciser qu’elle est inoffensive, mais le problème s’articule surtout au niveau du visuel.

Qu’est-ce que ce bouton sur le gland ?

Ce sont de petites papules qui apparaissent sur la verge et plus précisément le gland. Généralement, elles ont la forme d’un bouton blanc comme celui qui peut se développer sur votre visage.

  • Ce sont donc des excroissances de chair qui peuvent se manifester pendant l’adolescence.
  • Même si un vrai problème esthétique peut être à l’origine d’un complexe, ces papules ne sont pas contagieuses et vous n’aurez aucune conséquence néfaste sur votre santé.
  • Ce bouton sur le pénis n’a pas non plus un impact sur votre sexualité, votre érection ou votre éjaculation.
  • Il n’est pas nécessaire de les enlever puisqu’elles sont bénignes.
  • Ces papules perlées peuvent aussi disparaître avec le temps.
  • Si vous souhaitez les identifier, il faut se concentrer sur le contour du gland de votre verge.

Pourquoi ces boutons apparaissent-ils ?

Les hommes développent donc un complexe très important qui peut les empêcher d’avoir des relations sexuelles. Ils ne veulent pas se dénuder à cause de ces excroissances qui sont visibles. Le bouton sur le gland peut donc apparaître chez de nombreux hommes, mais une étude a montré qu’il pouvait concerner entre 8 et 48 % de la gent masculine. Par contre, ceux qui ont subi une circoncision seraient moins touchés par ce problème.

Vous n’avez pas de symptômes particuliers, car l’impact sur votre santé est inexistant. Ce bouton pénis peut être seul, mais les hommes ont parfois des groupes de plusieurs excroissances, ce qui accentue davantage le complexe. En ce qui concerne la couleur, ils sont parfois blancs, mais ils se rapprochent de la teinte de la chair. Il n’y a pas non plus des sujets plus à risques par rapport à ce petit bouton blanc sur le gland. Comme nous l’avons précisé, les hommes circoncis seraient moins concernés et ce serait aussi le cas de la communauté noire. Il n’y a toutefois pas de statistiques officielles qui permettent d’affirmer à 100 % ces informations.

Vous pouvez consulter un médecin généraliste ou un gynécologue pour en apprendre davantage sur ce bouton sur le sexe. Une simple observation est suffisante, les hommes doivent donc se dénuder devant un professionnel de la santé, ce qui peut aussi être très dérangeant. De ce fait, ils sont plusieurs à garder ce problème secret et ils ne l’évoquent pas. Un dermatologue peut tout de même demander une biopsie notamment pour savoir s’il s’agit réellement d’un angiofibrome, le nom donné pour ce bouton blanc sur le gland.

Aucun traitement n’est nécessaire

Ce bouton sur la verge peut être confondu avec d’autres problèmes un peu plus graves comme une infection sexuellement transmissible à savoir un molluscum contagiosum. Dans ce cas, un traitement est nécessaire et il peut être prescrit uniquement si vous effectuez un diagnostic.

  • Les grains de Fordyce sont visibles au niveau du corps de votre sexe et ce sont de petits grains de couleur jaune. Le grain de Fordyce est donc différent de cette excroissance.
  • Il n’existe pas un traitement pour supprimer ces boutons mis à part une intervention.
  • Elle est effectuée sous une anesthésie locale et le professionnel utilisent un laser CO2.
  • L’électrocoagulation peut aussi être utilisée pour supprimer ces boutons.
  • Généralement, 20 minutes sont nécessaires pour enlever ces excroissances et vous n’êtes pas contraint de vous rendre dans un hôpital, car le dermatologue officie depuis son cabinet.
  • Si vous ne voulez pas sentir la piqûre lors de l’anesthésie, une crème pourra être appliquée.

Vous l’avez donc compris, le problème concerne surtout l’esthétique, mais n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour supprimer tous les doutes.