Si votre corps est agressé, il aura tendance à se défendre grâce à la protéine C-Réactive qui est donc synthétisée surtout lorsqu’une inflammation est identifiée. Votre organisme est malmené tout au long de la journée et vous n’êtes pas conscient de cet état. Pourtant, que ce soit à cause de vos actions ou de l’extérieur, il doit lutter régulièrement. La CRP relève donc d’une stratégie très précise.

Pourquoi cette protéine est-elle synthétisée ?

Symptôme crpVous ne connaissez sans doute pas les mécanismes mis en place par votre organisme pour faire face à des agressions extérieures comme une bactérie, un virus, voire un traumatisme. La stratégie est la même face à un cancer ou une pathologie.

  • Une réaction inflammatoire se met en place à la suite d’une agression.
  • Des composants sont alors libérés par votre organisme qui tente de trouver une solution.
  • Les actions menées ont parfois un impact sur le foie, il va alors synthétiser des protéines, dont cette CRP élevée.
  • Elle a de ce fait un rôle primordial dans le cadre d’une réponse immunitaire.
  • Deux actions principales sont identifiées, cette protéine peut stimuler ce que l’on appelle la phagocytose qui consiste à détruire des cellules.
  • Elle est aussi présente lors de l’activation des globules blancs.

Cette protéine C-Réactive peut donc être présente abondamment dans votre organisme, les médecins ont pu constater que le taux est pratiquement multiplié par 1000 lorsque le corps est frappé par une agression. C’est donc l’un des mécanismes de défense les plus performants.

Le dosage de la CRP

Proteine C ReactiveVous avez sans doute déjà identifié les symptômes relatifs à une inflammation. Vous avez donc des rougeurs, mais également une douleur plus ou moins vive et une augmentation de la température de la zone touchée. Dans certains cas de figure, il y a aussi un gonflement. Des troubles du sommeil sont possibles au même titre que la fièvre. Une CRP prise de sang est parfois nécessaire pour connaître le dosage qui est nécessaire pour aider la médecine dans le cadre d’une recherche. En effet, le corps humain a encore de nombreux mystères qui n’ont pas été percés. Les professionnels et notamment les laborantins tentent de découvrir tous les mécanismes, d’où l’intérêt d’effectuer un dosage.

Il faut savoir que cette protéine C-Réactive élevée est sécrétée entre 6 et 12 heures après l’agression. Il est donc impératif d’être très réactif, mais ce dosage n’est pas suffisant, d’autres examens cliniques sont nécessaires. Cette technique permet toutefois de relever une vitesse de sédimentation élevée. Quelques statistiques ont été glanées sur la toile et elles nous apprennent que le taux de la CRP doit être inférieur à 6 mg par litre de sang. Si le dosage est supérieur, nous sommes face à une valeur anormale.

Quels sont les risques lorsque le taux est élevé ?

Certes, cette CRP norme permet d’identifier la réaction de votre corps, mais il faut impérativement consulter un médecin. En effet, une augmentation régulière peut être un indicateur pour identifier une maladie cardiovasculaire par exemple. Certaines pathologies sont réputées pour augmenter régulièrement cette protéine dans le corps. C’est le cas pour les infections bactériennes, les mycoses, les hépatites, le VIH et le cancer avec des métastases, la polyarthrite rhumatoïde ou encore la maladie de Still.

La CRP élevée et fatigue est souvent un critère important pour identifier la maladie de Crohn qui est un trouble digestif très handicapant, il y a aussi des infarctus et des brûlures. Une surveillance accrue est alors nécessaire, car si une sécrétion occasionnelle est nécessaire à la suite d’un traumatique, elle devient problématique lorsqu’elle est récurrente. Il faut alors trouver la cause au plus vite afin de proposer un diagnostic et un traitement.

Dans certains contextes, les médecins ont besoin de réaliser des examens complémentaires, car la cause est difficile à cibler. Un interrogatoire précis peut aussi être mené pour en apprendre davantage sur le passé du patient.