Ce sont les jeunes adultes ainsi que les adolescents qui sont les plus sensibles à la mononucléose qui peut être diagnostiquée grâce à quelques symptômes. Parmi ces derniers, nous avons une grande fatigue, mais également des maux de gorge. Généralement, l’état de santé ne permet pas de travailler, il y a donc un arrêt de plusieurs jours, voire semaines, cela dépend de l’avis du médecin.

Quels sont les symptômes de la mononucléose ?

Dans la plupart des cas, cette maladie se transmet à l’aide de la salive, elle porte donc un nom assez simple à savoir la maladie du baiser. De ce fait, les couples ont tendance à contaminer l’autre partenaire assez facilement. Vous devez donc être vigilant face au virus Epstein-Barr.

  • Il est très répandu puisque la contamination est aisée à cause de la salive.
  • Il est important de préciser que le contact avec la salive n’entraîne pas toujours une telle contamination, mais la vigilance est de mise.
  • Selon les statistiques, près de 90 % des personnes de 40 ans possèdent le virus dans le sang.
  • Ces individus n’ont pas toujours les symptômes connus à savoir des maux de tête et une grande fatigue.
  • Lorsque le virus contamine votre organisme, il s’attaque rapidement aux ganglions et puis au sang.
  • La période d’incubation est assez élevée lorsque les symptômes se déclarent puisqu’il faut généralement attendre près de 6 semaines.
  • Pendant près de 3 semaines, vous ressentez une forte fatigue qui vous empêche de vaquer à vos occupations.
  • Le virus a tendance à se cacher dans votre système immunitaire, mais il ne se développe pas forcément.

Les personnes susceptibles d’être contaminées

Selon les statistiques, ce sont surtout les jeunes adultes ainsi que les adolescents qui sont les premiers à être contaminés par cette maladie. Il faut noter que la mononucléose infectieuse peut toutefois atteindre tous les profils. Il existe également des facteurs de risque à ne pas négliger. Lorsque les conditions d’hygiène sont irréprochables, les scientifiques ont pu constater que la contamination n’était pas aussi précoce, de ce fait au lieu d’être touché pendant l’enfance, le virus se réveille pendant l’adolescence.

De plus, lorsque la maladie apparaît pendant l’enfance, les symptômes ne sont pas aussi problématiques. Le concept est pratiquement le même que celui identifié pour la varicelle par exemple. Les effets sont beaucoup plus importants lorsque la mononucléose se développe à l’âge adulte. Elle ne passe donc pas inaperçue et les symptômes sont plus virulents. Il est également possible d’éviter la contamination en suivant quelques conseils :

  • Evitez d’échanger des baisers et votre nourriture.
  • Protégez-vous des éternuements et lavez correctement vos mains.
  • Ne partagez pas non plus tous les objets avec une personne malade.

Les traitements à privilégier

Cette mononucléose symptômes peut être traitée avec aisance grâce à une période de repos assez intense. Les enfants sont également invités à rester à la maison à cause de la contamination possible. Il faut également lutter contre la déshydratation comme c’est le cas avec la gastro-entérite chez les plus jeunes. Si vous avez des maux de gorge, n’hésitez pas à boire de l’eau salée et par petites gorgées. Certains professionnels de la santé recommandent de manger des produits glacés et même froids pour vous apporter un certain soulagement.

Votre système immunitaire est malmené par ce virus, lorsque le symptôme mononucléose se développe, il est judicieux d’adopter un régime alimentaire spécifique afin de lui apporter toute la force nécessaire pour vaincre le virus. Il est également recommandé de balayer de votre programme la pratique d’un sport pendant deux mois au minimum. Généralement, les patients malades ont tendance à pratiquer une activité, mais cela occasionne souvent une rupture de la rate. Il est judicieux d’être au calme pendant 8 semaines, le temps que votre corps reprenne le dessus. Il faut donc accroître l’apport en calories pour apporter toute l’énergie nécessaire.