Si certaines maladies automnales ou hivernales ne sont pas très handicapantes, d’autres sont par contre très douloureuses et l’otite est l’une d’entre elles. Que ce soit chez l’enfant et l’adulte, cette gêne ressentie au niveau de l’oreille peut être très handicapante. Les symptômes sont faciles à identifier et il est pratiquement impossible de la confondre avec un simple bouchon de cire.

Quelques symptômes très spécifiques

otiteC’est une petite cavité osseuse qui se trouve entre l’oreille interne et le tympan qui est infecté. Il y a donc un épanchement purulent qui est à l’origine de ces vives douleurs notamment pour l’otite moyenne aiguë. Plusieurs causes peuvent expliquer son développement, la source est parfois virale ou bactérienne, mais c’est aussi une complication de certaines maladies. Par exemple, une rhino-sinusite ou une rhino-pharyngite mal soignée peut se transformer en une otite puisque l’infection se généralise.

  • Vous ressentez une vive douleur dans l’une ou les deux oreilles, mais ce n’est pas une gêne relative à un bouchon de cire. Il s’agit d’une douleur pulsatile qui est rythmée par les battements de votre coeur.
  • Chez certaines personnes, cette douleur se propage et provoque des maux de tête plus ou moins forts.
  • Vous avez également une baisse de l’audition et votre oreille donne l’impression d’être obstruée comme c’est le cas avec un bouchon de cire.
  • Des individus peuvent aussi souffrir de sensation de vertige.
  • Les bourdonnements dans l’oreille ne sont pas exclure.

Ces symptômes sont identifiés chez les adultes, mais également les enfants. En fonction de l’âge, il est parfois difficile d’identifier réellement cette otite. Il faut alors pousser un peu plus le diagnostic notamment pour reconnaître certains symptômes. Parmi ces derniers, vous avez des troubles digestifs, un manque d’appétit, des pleurs, une vraie irritabilité et les enfants se touchent souvent leur oreille.

Comment diagnostiquer une otite ?

Symptome otiteAvant d’envisager un traitement, il est préférable de se rendre chez le médecin pour qu’il puisse effectuer un diagnostic. À l’aide d’un microscope, il regarde le tympan notamment pour savoir s’il est infecté. Il peut alors identifier un épanchement purulent et nous sommes face à une otite moyenne aiguë ou encore une otite congestive qui provoque une simple inflammation du tympan qui reste très douloureuse.

Pendant cette auscultation, il peut identifier une bulle qui enveloppe le tympan. Il s’agit d’une forme spécifique de cette otite, car certes, il y a une inflammation, mais il s’agit d’une myringite. La douleur est encore plus forte et pour la traiter, il suffit de percer la bulle. Vous devez donc consulter au plus vite un médecin pour qu’il vous prescrive des médicaments. En effet, une otite qui n’est pas traitée peut évoluer et entraîner quelques complications (une perforation tympanique, une méningite, une labyrinthite, une mastoïdite…).

Quelques antalgiques et une bonne désinfection

Lorsque l’otite entraîne de vives douleurs et de la fièvre, les antalgiques représentent les meilleurs médicaments pour se soigner. Chez les enfants, les professionnels de la santé privilégient le paracétamol alors que les adultes peuvent prendre de l’ibuprofène. Pour une otite moyenne aiguë, il est impératif de se moucher très régulièrement, car le nez est souvent encombré.

Utilisez également du sérum physiologique avant tous les repas pour améliorer l’évacuation de toutes les sécrétions. Cela permet aussi de désinfecter les fosses nasales et d’éviter les complications. Vous pouvez trouver également dans le commerce des solutions à l’eau de mer, mais avant de les utiliser, il est préférable de demander des conseils à votre médecin ou votre pharmacien.

Dans certains cas de figure, les antibiotiques sont nécessaires lorsque l’otite est purulente. Ils deviennent indispensables pour certains patients comme les bébés de moins de deux ans surtout si vous constatez qu’il a une forte fièvre, elle doit être supérieure à 38 degrés. Le professionnel de la santé préconise donc de l’amoxicilline pendant quatre jours, lorsque ce délai est écoulé et s’il n’y a aucune amélioration, le traitement peut être prolongé avec de l’acide clavunique.

Une otite peut devenir compliquée chez les enfants

Chez les adultes, les douleurs sont généralement très vives et insupportables, mais chez les plus jeunes, la gêne est encore plus problématique. Il est également possible de diagnostiquer des complications pour une otite symptômes.

  • Dans les situations les plus graves, il est possible d’engager le pronostic vital.
  • La bactérie provoque donc une infection agressive qui se propage dans le reste de l’oreille.
  • Le diagnostic est indispensable, mais il est toutefois complexe à réaliser.
  • Les complications ne touchent pas toujours les oreilles, mais d’autres zones peuvent être impactées.
  • Par exemple, les enfants peuvent souffrir à cause des zones intra-temporales ou extra-temporales qui sont particulièrement dangereuses.

Si vous avez un doute concernant un symptôme, il est préférable de se rendre rapidement chez le médecin ou aux urgences si la situation devient ingérable et si le traitement ne porte pas ses fruits.

Les deux régions concernées par les complications

Une otite adulte symptôme peut être identifiée dans la zone intra-temporale et plusieurs régions sont concernées à savoir la mastoïde, le labyrinthe, la mandibule et même l’os temporal de votre crâne. Une otite chez l’adulte peut également se propager et atteindre la zone extra-temporale. Cette infection particulièrement dangereuse se situe au niveau du sinus latéral et c’est aussi le cas pour les méninges et la cavité osseuse.

Une nouvelle recherche du germe sera préconisée pour cette otite symptôme adulte ou si elle est détectée chez un enfant. En effet, les antibiotiques n’étaient pas assez efficaces, car plusieurs bactéries sont à l’origine de l’infection. Une analyse plus importante sera alors réalisée et il faut également penser à une ponction lombaire ainsi qu’un scanner. Ces examens complémentaires sont nécessaires pour mettre la main sur le traitement le plus adapté à la situation afin d’éviter une complication un peu plus grave.