Nombreux sont celles et ceux qui sont atteints d’une hernie discale. Il s’agit en effet d’une affection toute particulière, qui est liée à la colonne vertébrale, et dont les effets sont souvent très handicapants. Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui souffrent d’une herni discale, et qui ne parviennent pas à la faire disparaître.

Heureusement, des solutions chirurgicales existent aujourd’hui de manière à se débarrasser de ce mal qui touche de très nombreux français.

Ce sont généralement les personnes âgées de 35 à 55 ans qui se trouvent confrontés à la hernie discale. Et les hommes y sont un peu plus confrontés, de par le fait qu’ils utilisent bien souvent plus leurs ressources physiques, que ce soit dans la pratique d’un sport, ou tout simplement lors de leurs activités professionnelles.

Les statistiques liées aux hernies discales ne sont pas tout à fait précises, sachant que certaines ne se voient finalement pas, et ne génèrent aucune douleur chez le patient. Celui-ci ne va donc pas chercher à savoir s’il est atteint d’une hernis discale. Mais en général, on estime qu’une personne sur 50 environ sera un jour atteint de ce problème.

Une hernie discale, ce n’est pas forcément très grave, mais cela a tendance à générer des sensations difficiles au niveau corporel, voire même à handicaper celles et ceux qui en sont atteints. C’est pourquoi il faudra trouver des moyens de traiter cette herni discal si elle devient trop invalidante dans le temps.

L’hernie discale sera donc le thème de notre dossier. Nous allons vous aider à mieux comprendre la hernie discale, en abordant tous les éléments qui pourraient vous être utiles.

Un point sur la définition hernie discale

Nous allons débuter par vous expliquer qu est ce qu une hernie discale, une question qu’il est nécessaire de se poser bien sûr, afin de bien comprendre la maladie. Lors de cette partie, nous passerons évidemment en revue d’autres éléments comme les symptômes bien sûr, ainsi que tout ce qui touche à la douleur d’une manière générale, ce qu’elle peut générer, la manière dont on peut la traiter, et à quel moment celle-ci intervient en général.

Comment soigner une hernie discale ?

Dans un second temps, nous allons entrer dans le vif du sujet, en répondant à cette question : hernie discale que faire ?

Le but sera donc d’évoquer avec vous toutes les possibilités de traitement, qu’ils soient liés à des infiltrations, ou directement à une opération chirurgicale, dont les conséquences devront elles aussi être connues à l’avance pour être bien anticipées.

C’est en maîtrisant bien son sujet que l’on pourra mieux le cerner et ainsi adopter les bonnes réactions à chaque échelon de la maladie. Le but est que vous puissiez retrouver rapidement votre mobilité et votre tranquillité.

Les différents types de hernie discale

On pourra également discerner différentes catégories de hernie discale sciatique, cervicale, lombaire, etc. Nous allons donc revenir au sein de cette partie sur tout ce qui a trait à la catégorie de hernie discale que vous pourriez rencontrer au cours de votre expérience avec cette maladie, qui rappelons-le vous offre des solutions de mieux-être, puisqu’il est possible de la voir se résorber totalement, ou de l’opérer pour qu’elle ne soit plus jamais gênante ni handicapante pour le patient en question.

Comment soigner une hernie discale ?

La hernie discale n’est pas une maladie figée ou qui soit incurable, loin de là. Il existe différentes manières de soigner hernie discale, afin de ne plus souffrir.

On pourra opter pour la chirurgie hernie discale par exemple, ou la microchirurgie hernie discale par exemple, permettant d’obtenir un soulagement assez rapide. Mais jusqu’à cette étape, il existe d’autres alternatives, qui permettent de pallier les douleurs et les différents inconvénients. Si vous vous demandiez hernie discale que faire, sachez que nous allons y répondre tout au long de cette partie, en évoquant avec vous comment soigner une hernie discale de différentes manières.

La phase de traitement peut-être plus ou moins longue ou contraignante en fonction des personnes, de la gravité et des besoins de chacun. Elle sera néanmoins essentielle, si la hernie ne se résorbe pas d’elle-même (ce qui arrive aussi parfois).

Un point sur le traitement hernie discale

Nous allons donc revenir dans cette partie sur le traitement hernie discale. Sachez que hernie discale et ostéopathie peuvent aussi faire bon ménage. Mais les différentes alternatives restent les infiltrations en cas de douleur trop difficile à supporter, ainsi que l’opération qui va permettre de se débarrasser définitivement de cette fameuse hernie discale. En revanche, celle-ci va nécessiter une certaine convalescence bien entendu. Une opération du dos n’est pas un acte anodin évidemment.

Traitement hernie discale : Quelles sont les alternatives ?

Nous allons nous intéresser dans cette partie à tout ce qui touche au traitement hernie discale. Cette maladie est en effet particulièrement contraignante pour celles et ceux qui y sont confrontés, en revanche il n’y a pas de fatalité. Il est en effet possible de se sentir mieux en trouvant la bonne solution. Nous allons donc vous éclairer en passant en revue chacune des solutions qui existent afin de vous soulager, pour que votre hernie discale ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Notez qu’il est également intéressant d’associer hernie discale et ostéopathie, même si ce type de manipulation n’est pas forcément toujours suffisant pour constater un retour à la normale.

Il faudra donc passer par l’une de ces différentes solutions si votre hernie discale devient un handicap trop important. N’oubliez pas que certains en sont victimes, mais qu’ils ne ressentent rien. Nous ne sommes pas égaux face à ce qui concerne la santé.

Infiltration hernie discale : comment ça marche ?

Nous allons débuter en nous intéressant à la partie infiltration pour hernie discale. Tout au long de cette partie, nous vous expliquerons à quoi cela sert exactement, dans quelle condition on réalise ce type d’hernie discale infiltration, des informations qui vous seront probablement utiles à un moment ou un autre, si vous êtes atteint de cette affection.

Opération hernie discale : comment ça se passe ?

Certains vont devoir passer par la case opération d une hernie discale. C’est d’ailleurs l’un des traitements hernie discale les plus fréquents. Nous allons vous en dire un peu plus à propos de celui-ci tout au long de cette partie, en évoquant avec vous cette intervention, subie par de très nombreux français tous les ans, et qui peut néanmoins représenter une certaine inquiétude.

La convalescence hernie discale

Afin que vous puissiez être à l’aise avec cette intervention, nous allons vous parler de la suite operation hernie discale. Nous parlerons de tout ce qui touche à cette période qui va suivre le traitement opératoire, évoquer avec vous à la fois etirement hernie discale, mais aussi hernie discale et sport pour que vous sachiez à quel rythme vous pourrez reprendre une activité sportive.

Quelle est la suite operation hernie discale ?

Comment se sent-on après operation hernie discale ? Quelles sont les suites ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette partie.

Comme vous pourrez le constater cette étape de convalescence hernie discale est relativement rapide. Elle nécessite en effet 3 à 6 semaines maximum. On peut même s’asseoir et se mettre debout dès le lendemain, pas besoin alors de reeducation apres operation hernie discale pour se tenir droit, cela revient assez vite.

Tout sur l’opération hernie discale convalescence

Il n’y a donc pas à s’inquiéter concernant la reeducation hernie discale ou les suites. Votre chirurgien saura vous donner toutes les indications relatives à l’exercice hernie discale par exemple, ou à l’étirement hernie discale si nécessaire.

En matière d’hernie discale et sport, il faudra évidemment attendre les 6 semaines nécessaires et avoir passé quelques visites chez le médecin. Outre cela, hernie discale sport ne sont pas incompatibles bien sûr, et se faire opérer ne vous oblige pas à en finir avec vos activités sportives, bien au contraire. Vous pourrez les reprendre très rapidement.

Infiltration hernie discale : en quoi ça consiste

Sachant que les médecins souhaitent se passer de plus en plus de l’opération, on peut éventuellement envisager l’infiltration hernie discale, qui a pour but d’aider à soulager le patient et éventuellement à éviter la chirurgie.

On va alors réaliser une injection de cortisone, là où se trouve exactement la douleur. Le but de l’infiltration sous scanner hernie discale est donc de faire diminuer la sensation douloureuse au niveau de la hernie discale.

L’infiltration hernie discale n’est en revanche pas tout à fait anodine, puisque des risques d’infection restent présents. Il faudra donc utiliser cette solution avec beaucoup de précautions, uniquement lorsque les médicaments ne fonctionnent plus.

Quelques détails concernant l’infiltration pour hernie discale

Il faut savoir que la hernie discale infiltration ne pourra pas être envisagée indéfiniment. En revanche, celle-ci apporte un soulagement assez rapide, presque immédiat, lorsqu’elle fonctionne. Ce n’est pas le cas de tous les patients, il pourra ainsi arriver que cette solution ne soit pas efficace sur certains, alors qu’elle fonctionnera parfaitement sur d’autres. On ne la pratiquera que deux fois généralement.

Les effets de l’infiltration hernie discale durent pendant presque un mois, une manière plutôt intéressante de se soulager durant une longue période, en évitant les traitements médicamenteux, à condition qu’elle ne soit pratiquée qu’exceptionnellement.

Un point sur l’operation hernie discale

La chirurgie est également envisager assez fréquemment, afin de soulager le patient. Cette hernie discale opération n’est en revanche pas proposée systématiquement. Elle ne va représenter que 5 à 10% des cas. Plus le temps passe, et plus les médecins souhaitent éviter d’avoir à effectuer une opération d une hernie discale, en se penchant sur d’autres solutions qui soient un peu moins radicales.

Quand décide-t-on de choisir l’opération hernie discale l5 s1 ?

Comme nous vous le disions, on évite un maximum d’effectuer cette opération hernie discale cervicale ou lombaire aujourd’hui. Généralement, c’est quand l’infiltration ou les médicaments ne parviennent pas à résorber le problème.

Parfois, une perte de sensibilité peut survenir, ou une paralysie du pied notamment quand la sciatique est trop forte. Et bien évidemment, quand le patient aura des douleurs vraiment fortes, il faudra se lancer et procéder à l’opération hernie discale l5s1.

Comment ça se passe ?

Il faudra effectuer une anesthésie générale dans le cas de cette operation hernie discale. Puis on va procéder au curetage du disque si c’est nécessaire. Sachez que cette solution peut ne pas vous soulager, entre 5 et 10% de patients ne parviennent pas à se sentir mieux après l’intervention.

Définition hernie discale : mieux cerner la maladie

Vous êtes victime de douleurs dorsales depuis un certain temps, parfois même assez invalidantes, mais vous ne savez pas vraiment d’où cela provient. Vous venez donc de consulter et d’effectuer les examens nécessaires, c’est alors que l’on vous a diagnostiqué ce que l’on appelle une hernie discale. Il est grand temps alors de chercher à comprendre qu est ce qu une hernie discale, en passant par la définition hernie discale et en analysant tous les points relatifs à cette maladie, assez fréquente finalement.

Il s’agit d’une affection qui touche plus spécifiquement la colonne vertébrale. Nous possédons tous 24 vertèbres en tout. Chacune d’entre elles est séparée de la suivante par un disque intervertébral. Celui-ci est pourvu d’une matière gélatineuse. Le but de ces différents disques est finalement d’isoler les vertèbres les unes des autres. Nous recevons en effet différents chocs lors de nos déplacements et mouvements quotidiens. Il est nécessaire de les amortir. De plus, les disques permettent d’offrir à la colonne vertébrale sa souplesse.

Or, avec le temps, les disques intervertébraux peuvent légèrement s’affaiblir ou se rompre. Un partie de cette partie gélatineuse que l’on appelle aussi le noyau va alors s’échapper de cet espace situé entre les vertèbres, c’est là que naît la fameuse hernie discale.

Elle va former une petite excroissance, qui peut être très douloureuse pour certains, ou passer totalement inaperçu chez d’autres. Une personne sur 50 environ sera atteint d’une hernie discale au cours de sa vie. Voici donc ce que l’on peut dire en matière de hernie discale définition. On peut maintenant entrer dans les détails des symptômes et des sensations générées par la hernie discale.

Comprendre les symptômes de la hernie discale

Pouvoir comprendre les symptômes hernie discale est déjà un pas vers un soulagement. En effet, pouvoir cibler quels sont les tenants et les aboutissants de la maladie est une manière aussi de se rassurer. C’est pourquoi nous allons aborder avec vous au sein de cette partie tout ce qui a trait au symptôme hernie discale, en évoquant avec vous toutes les sensations que cela peut déclencher. C’est généralement ce qui est le plus pesant pour ceux et celles qui se retrouvent confrontés à la maladie. Vous saurez ainsi tout sur les différentes sensations liées au symptome hernie discale.

Lutter efficacement contre la douleur

La douleur hernie discale est probablement ce qui est le plus difficile à supporter quand on est atteint de ce problème. Il est donc important de pouvoir comprendre d’où vient la douleur, pourquoi elle est ressentie, et surtout quels sont les moyens qui existent et qui peuvent aider à la soulager. En ciblant les causes, on est plus à même d’envisager le bon traitement pour la rendre plus supportable, en attendant une éventuelle opération chirurgicale qui pourra être effectuée par la suite, si les traitements usuels ne suffisent pas à résorber la fameuse hernie discale.

Douleur hernie discale : à quoi doit-on s’attendre ?

Ce qui est le plus difficile à gérer, quand on est atteint d’une hernie discale, c’est bien évidemment tout l’aspect douleur avec lequel il faut réussir à vivre, jusqu’à trouver une amélioration. Celle-ci est en effet le principal symptôme de la maladie. Les douleurs hernie discale sont parfois très difficiles à gérer, et ce qui est assez étonnant, c’est que certaines personnes ne la ressentent presque pas au contraire. C’est un symptôme hernie discale très variable en fonction des gens, et il n’est pas rare de détecter une hernie au moment d’un examen, alors que celui-ci n’avait pas vraiment la vocation d’en trouver une.

Ainsi, c’est souvent cette fameuse douleur hernie discale qui est le point de départ au questionnement et à la nécessité d’élaborer un diagnostic vis-à-vis de la maladie. C’est à ce moment là que l’on va débuter les recherches ayant pour but de mettre la main sur la présence de cette hernie discale.

Mais que peut-on faire pour la soulager ? Et surtout, quelles sont les causes que l’on peut attribuer directement à ce mal de dos hernie discale ? Quelles sont les raisons physiologiques qui rendent douloureuse cette fameuse affection, pourquoi certaines personnes la trouvent difficile à supporter, quand d’autres en revanche, ne ressentent rien ou presque quand elles en sont victimes ? Chacun est différent, ce qui explique les disparités en matière de douleurs hernie discale.

Sachez donc rester tranquille si cela vous arrive, sachant qu’il existe des moyens de calmer ces phénomènes douloureux.

Comment soulager la douleur ?

Tout d’abord, il faut songer à trouver des moyens de soulager hernie discale, notamment la douleur, et évidemment il existe des solutions pour que vous puissiez la ressentir de manière moins forte. Nous allons vous en parler dans un paragraphe totalement dédié bien entendu, au long duquel nous passerons en revue tout ce qui est en mesure de soulager la douleur, la rendre plus supportable au quotidien pour ceux qui la ressentent. C’est bien souvent la toute première prérogative des malades, s’assurer qu’ils ne souffriront pas outre mesure et qu’ils pourront continuer leurs activités au quotidien.

Comprendre la douleur et ses causes

De même, il est indispensable de pouvoir identifier les causes de cette fameuse douleur. Cela permet, en comprenant la cause hernie discale, d’anticiper, mais aussi de savoir ce qui la génère exactement. Nous allons donc consacrer toute une partie à ce problème, en pointant du doigt ce qui peut éventuellement être à l’origine de cette fameuse hernie discale. Cela fera donc l’objet d’un article supplémentaire.

Cause hernie discale : pourquoi cette maladie ?

On peut discerner différents facteurs de cause hernie discale. Certains sont même victimes d’une maladie professionnelle hernie discale, tout simplement parce que cela peut provenir de certaines postures notamment.

Les facteurs de risque d’apparition ou récidive hernie discale

Il faut savoir que ceux qui pratiquent au quotidien un métier difficile sont en première ligne et se confrontent à une hernie discale maladie professionnelle plus facilement. C’est le même problème pour ceux qui négligent leur dos, en pratiquant assez peu d’activité physique notamment, qui permet de muscler le dos, ou qui adoptent des positions qui sont déconseillées.

Parmi les facteurs de risque concernant la cause hernie discale, on pourra également cibler les femmes enceinte, celles qui pratiquent des sports difficiles, ou les personnes de grande taille.

Avoir un parent proche qui a déjà eu une hernie discale est également un facteur important.

Comment soulager une hernie discale ?

On vient de vous diagnostiquer une hernie discale ? Alors vous avez fort probablement un certain nombre de symptômes plus ou moins gênants. Ce qui est le plus souvent rapporté, c’est une douleur, qui se situe au niveau du dos bien sûr, mais qui peut varier en fonction des individus, ainsi que de la place exacte de la hernie. Soulager hernie discale n’est pas toujours simple au préalable, et pourtant il est important de pouvoir trouver des moyens de se sentir mieux. Ceux qui en souffrent ont parfois des difficultés à mener à bien leurs activités du quotidien, il arrive même qu’ils ne puissent plus se déplacer normalement, d’où l’importance de réussir à soulager une hernie discale quand celle-coi se présente.

Evidemment, il existe des traitements, mais le but ici n’est pas de vous expliquer comment on se débarrasse réellement de la hernie, plutôt de vous expliquer quels sont les moyens en votre possession pour faire en sorte que celle-ci soit plus supportable, en attendant justement une intervention chirurgicale ou des infiltrations. Nous allons donc passer en revue les différents moyens existants pour soulager hernie discale comme il se doit.

Un soulagement médicamenteux

Bien évidemment, on pourra opter pour des antalgiques pour soulager sa douleur, avec plus ou moins de succès selon les personnes. Celles-ci auront en effet la possibilité de prendre des médicaments qui ne vont pas atténuer les causes, mais qui permettront de supporter un peu mieux la partie conséquence.

On va alors se tourner vers des analgésiques, comme l’aspirine par exemple, des anti-inflammatoires, pourquoi pas même des myorelaxants ou relaxants musculaires, qui permettront au dos de trouver un soulagement temporaire, en attendant un traitement un peu plus important, du type chirurgie. Il faudra néanmoins être très soucieux de la prise de ces médicaments, lorsque l’on est une femme enceinte, puisque certains d’entre eux ne sont pas réellement compatibles avec cet état.

Faire du bien à son dos

De même, pour parvenir à soulager hernie discale, il faut savoir mettre son dos au repos suffisamment longtemps, de manière à ce que celui-ci reprenne un peu de forces, et soit moins douloureux. La position que vous allez adopter sera essentielle. Attention cependant à ne pas passer trop de temps totalement étendu au lit, pour éviter que les muscles ne s’atrophient.

On pourra notamment se coucher sur le côté, en plaçant un oreiller sous la tête et un autre entre les jambes, permettant ainsi de soulager la colonne vertébrale. Se coucher sous le dos peut être intéressant, en calant bien le bas de son dos avec un coussin ou une serviette roulée.

On peut aussi envisager d’appliquer de la glace au niveau de la hernie, dans le but de la rendre moins douloureuse.

Symptômes hernie discale : quelles sont les sensations ressenties ?

Si la hernie discale est aussi connue, c’est tout simplement parce qu’elle est douloureuse, et que cela induit évidemment une certaine gêne, voire même un handicap. Outre les causes, qui ne jouent évidemment pas sur le quotidien de celles et ceux qui en sont atteints, on va plutôt être ennuyé par la hernie discale lombaire symptomes, car c’est cela qui va générer des problèmes jour après jour. Il n’est pas toujours évident de gérer la partie symptôme hernie discale. Nous allons en revanche vous y aider, en vous les énumérant, de manière à ce que ces fameux symptômes hernie discale ne soient pas vécus de façon trop difficile par les patients que vous êtes.

Que ressent-on quand on a une hernie discale ?

Peut-être avez vous déjà passé votre irm hernie discale ou votre scanner hernie discale, qui a mis le doigt sur la maladie, et qui la rend aujourd’hui plus concrète à vos yeux. Peut-être au contraire que ce n’est pas encore le cas. Dans ces deux situations, on peut néanmoins mettre le doigt sur un fait, celui que vous vous interrogiez par rapport à la hernie discale symptomes, car vous vous demandez si votre vie va changer en attendant de pouvoir traiter efficacement celle-ci. Nous allons donc tenter d’en faire le tour avec vous, pour que vous soyez bien informé en matière de hernie discale symptome.

Des signes qui changent d’une personne à l’autre

Il faut savoir qu’en matière de symptomes hernie discale, on ne ressent pas forcément les mêmes en fonction de l’endroit où elle est située.

Lorsqu’elle sera par exemple située plutôt au niveau du bas du dos, le symptome d’ une hernie discale de ce type sera en rapport avec des douleurs lombaires, parfois avec une névralgie sciatique, qui a pour caractéristique de donner des douleurs à l’arrière d’une jambe.

Lorsqu’il s’agit d’une hernie discale cervicale, les symptômes seront différents, et iront se situer au niveau des épaules, plus raides, ainsi que dans les bras et avant-bras qui pourront faire l’objet de fourmillements par exemple, pouvant témoigner alors de la présence de cette fameuse hernie discale.

Quoiqu’il en soit et dans tous les cas, le symptome d une hernie discale aura un rapport direct avec les muscles du dos. Il va se manifester lorsque l’on se penche en avant, lors d’un éternuement, mais aussi quand on est assis ou allongé. Les douleurs sont un peu moins difficiles en revanche quand on se trouve debout. En revanche, certains efforts en rapport avec les muscles du dos ont tendance à générer ces fameuses douleurs que l’on redoute, lorsque l’on a une hernie discale.

Vous en savez maintenant un peu plus concernant les différents symptômes hernie discale !

Hernie discale sciatique, hernie discale cervicale, les différents types

Il faut savoir qu’il existe un grand nombre de types de hernies discales différents. Votre médecin saura vous donner des informations précises sur la question. Par exemple, la hernie discale sciatique va avoir tendance à appuyer sur ce nerf en particulier et à être douloureuse jusque dans la jambe, jusqu’à la fesse. La hernie discale cervicale de son côté est directement en rapport avec le cou.

On parlera de hernie discale calcifiée également, ou de hernie discale thoracique selon les cas. La hernie discale paralysante aura de son côté comme caractéristique de paralyser un pied (cela n’a rien d’irréversible).

D’autres types encore sont évoqués, comme la hernie discale dorsale, la hernie discale exclue, la hernie discale paramédiane, ou la hernie discale foraminale.

Mais celle que l’on rencontre le plus souvent, c’est la hernie discale lombaire, qui se trouve comme son nom l’indique en bas du dos.

Un point sur la hernie discale l5 s1

Nous allons passer en revue les caractéristique de l’une des plus fréquentes, qui est la hernie discale l5s1. Elle se trouve en effet au niveau du bas du dos, et elle fait partie des plus répandues de par son emplacement. Nous allons vous en parler un peu plus en détails dans une partie totalement dédiée.

Hernie discale l5 s1 : qu’est-ce que c’est ?

On parle très souvent de la hernie discale l5, et même plus exactement, de la hernie discale l5 s1 symptomes, parce qu’il s’agit d’un type assez fréquent, et surtout particulièrement douloureux.

Celle-ci intervient en effet entre la 5ème lombaire ainsi que le sacrum. Il en résulte alors une compression du nerf sciatique, qui est particulièrement douloureuse.

C’est pourquoi on évoque assez souvent cette opération hernie discale l5 s1, puisqu’elle est relativement difficile à supporter au quotidien pour ceux qui en sont victimes.

Infiltration hernie discale l5 s1 pour soulager

Sachez qu’il est possible néanmoins de faire diminuer les symptômes avec une infiltration hernie discale l5 s1 par exemple, qui permettra grâce à la cortisone de mieux supporter l’aspect douloureux de la chose.

Une opération est également possible bien sûr, si vous ne parvenez pas à trouver d’autres solutions. Demandez donc conseil à votre médecin pour en savoir davantage sur les alternatives.

Hernie discale : la phase post-opératoire

Vous avez un hernie discale qui a nécessité une opération et une intervention chirurgicales ? Vous vous demandez si vous n’avez pas besoin de faire le point avant de passer sous le bistouri sur tout ce que cela implique en soins post-opératoires.

On pense notamment à une question comme : combien de temps durent les douleurs après opération hernie discale ?

En général, on estime et cela va vous rassurer de savoir que la douleur post-opératoire est dans l’ensemble plutôt limitée. Le plus souvent les patients vont se plaindre de douleurs au niveau du drain et de la cicatrice.

Dans l’ensemble, l’ensemble du corps médical vous le dira les seules douleurs post-opératoires pour une hernie que vous allez avoir sont liées à l’oedème suite à l’opération pour votre hernie discale.

La guérison d’une hernie discale

Vous vous demandez comment guérir un hernie discale ? Vous devez savoir si vous êtes touché par la question que la douleur hernie discale est vraiment importante.

Il existe, en effet, différents types d’hernie discale. On pense notamment à hernie discale l5 s1 qui est la plus courante.

Mais alors, quel que soit le type d’hernie discale vous devez forcément vous demander pour une hernie discale que faire ?

Voilà pourquoi on vous en dit plus ci-dessous.

  • En cas d’hernie discale calcifiée, on vous recommande de prendre en main les choses le plus rapidement possible.
  • En effet, on sait que bien comme le dit la hernie discale calcifiée définition vous avez davantage de risques graves de paralysie.

    Il est donc nécessaire d’intervenir au plus vite. Notamment en faisant appel à une opération d’infiltration hernie discale. En effet, c’est ce qui doit vous permettre d’atténuer les douleurs le plus possible. Notamment car on va vous injecter de la cortisone.

  • L’infiltration pour une hernie discale, c’est de moins en moins courant.
  • En effet, vous devez savoir que les cas d’hernie discale que l’on opère sont de moins en moins répandus.

    Pourquoi ? Car on observe la réapparition de la douleur nerf sciatique après opération hernie discale assez régulièrement. Voire même la douleur ne s’arrête jamais totalement.

    Ainsi, l’infiltration hernie discale – y compris les cas d’infiltration hernie discale l5 s1 – ne sont pas si courants que cela, de nos jours.

  • Le symptôme de la hernie discale ? Il sont nombreux.
  • Le plus souvent on va observer des douleurs au niveau des lombaires. Ce que l’on appelle donc une lombalgie. Mais aussi des associations avec des douleurs au niveau de la jambe ou encore du pied. Quelques fois, on remarque aussi des cas d’incontinence urinaire, mais cela reste assez rare cependant.

    Sachez que pour une hernie l5 s1 vivre avec hernie foraminale est difficile mais pas impossible. Il convient d’adapter tout son mode de vie. L’activité physique mais aussi l’hygiène de vie et l’alimentation sont à surveiller.

    Enfin, pour finir, à la question une hernie discale peut elle se résorber, il faut savoir que la réponse est non.

    Maintenant, vous avez toutes les clefs pour répondre à toutes vos questions.