L’Homme peut être concerné par de nombreux problèmes de santé et parmi ces derniers, nous avons la bursite. C’est une inflammation plus ou moins douloureuse surtout si vous vous déplacez. Les patients ont donc tendance à s’immobiliser lorsque l’inflammation prend de l’ampleur. Quelques notions d’anatomie sont aussi les bienvenues.

Comment diagnostiquer la bursite ?

Généralement, les médecins n’ont pas besoin de procéder à des analyses très importantes et sophistiquées pour constater la présence de cette inflammation de la bourse puisque le visuel est suffisant. En fonction de votre passé médical, il est possible de procéder à des examens complémentaires comme une analyse sanguine, mais elle n’est pas systématique.

  • Votre quotidien peut être à l’origine de cette bursite surtout si vous êtes sportif et que votre travail est laborieux et répétitif.
  • La douleur est le principal symptôme surtout lors des mouvements.
  • L’inflammation devient très handicapante lorsque le gonflement est important.
  • Il existe une complication pour la bursite genou puisqu’une infection vient se greffer sur ce problème de santé.
  • Il se développe principalement aux genoux, mais également à la hanche, aux coudes et aux épaules.
  • Il se caractérise par un gonflement de la bourse qui se situe entre l’os et le tendon.

Vous devez donc consulter un médecin pour qu’il puisse réaliser un diagnostic et vous proposer un traitement même pour la bursite pied.

Est-il possible d’éviter la bursite ?

Si vous avez tendance à vous appuyer constamment sur vos coudes ou vos genoux, vous êtes susceptible de souffrir à cause de ces mouvements répétés. La meilleure solution consiste à réduire cette position ou à adopter des protections pour que la pression soit moins forte. En fonction de votre travail, il est judicieux de réfléchir à des solutions notamment avec un professionnel comme un kinésithérapeute ou un ostéopathe.

Si vous êtes un sportif, votre activité peut également être problématique puisque les tissus mous sont davantage sollicités. Vous avez également des mouvements répétés sur une période relativement courte, c’est donc un facteur aggravant que vous ne devez pas négliger. Il est préférable d’étudier vos habitudes afin d’éviter une bursite talon par exemple, car le gonflement est assez long à disparaître, il faut compter plusieurs semaines au même titre que la douleur.

Comment traiter cette inflammation ?

Pour un soulagement immédiat, vous pouvez appliquer de la glace sur la zone touchée, cela est toutefois temporaire. En effet, lorsqu’elle ne fera plus son petit effet, les douleurs seront à nouveau au rendez-vous. En parallèle, les médecins peuvent prescrire des antidouleurs comme de l’ibuprofène, du paracétamol et de l’aspirine. La posologie dépend de l’intensité et surtout vous devez vous reposer.

  • Le professionnel de la santé préconise un repos avec une immobilisation de la zone touchée, le laps de temps dépend également de la douleur.
  • Lorsqu’elle ne disparaît pas, les médicaments traditionnels ne sont pas assez puissants, il peut donc injecter un anesthésiant local ainsi que des corticoïdes. Le traitement est effectué au niveau de la bouse.
  • Pour que le confort soit retrouvé, l’injection doit être renouvelé après quelques mois et le soulagement est assez rapide.
  • Une visite chez le kinésithérapeute est aussi nécessaire pour qu’il puisse vous aider à adopter de bonnes positions et il augmentera également l’amplitude de votre articulation.
  • Certains exercices renforcent aussi les muscles, cela permet d’éviter qu’une bursite coude puisse réapparaître.
  • Si vous avez une infection, il faut impérativement avoir des antibiotiques et le médecin draine cette petite boule afin d’évacuer le staphylocoque doré.

Dans certains cas de figure, cette inflammation peut récidiver, car elle a été mal soignée, mais des maladies peuvent aussi être à l’origine comme une polyarthrite rhumatoïde ou encore la goutte. Si lors de vos mouvements, vous ressentez de vives douleurs en sollicitant l’articulation, une attelle peut être préconisée. Cette dernière aide à immobilier le genou par exemple, mais vous aurez aussi des difficultés pour vous déplacer.